•          

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                          Le sujet peut paraître, à première vue, tout bête
                          Mais la Nature ne peut-elle pas, parfois, faire la tête ?
                          On lui jette, depuis si longtemps, tant de saletés à la face
                          En se disant qu'avec le temps , tout, peu à peu,  s'efface
                          Pourtant, comme on le voit, elle sait si bien nous faire rêver !
                          Si on se décidait, enfin, jour après jour,  à la respecter...
                          Il est vrai que, parfois, aussi, elle peut se mettre en colère
                          C'est alors un autre visage que nous offre la Terre...


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

                                        Est-ce, de ce platane, une façon de recueillir la sève
                                       Dans cette ville de cure qui cultive aussi le rêve ?
                                       La réponse semblerait, dirait-on, couler de source
                                       Si on n'y voit peut-être une nouvelle ressource...
                                       Et si c'était, après tout, une eau de jouvence
                                       Cela pourrait expliquer, ce jour-là, l'affluence...

     

     


    3 commentaires

  • 3 commentaires

  • 3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

                                 La montagne offre, parfois, un visage surprenant...
                                 Serait-ce, par hasard, celui d'un ancien président                              Qui, facétie de la nature, aurait été porté aux nues
                                 Pour avoir montré une remarquable hauteur de vues
                                 Pour l'instant, sans atteindre le sommet, il fait, seul, la Peyre
                                 En attendant, peut-être, que d'autres, dans le coin, l'on repère...


    2 commentaires

  • 4 commentaires

  • 1 commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                              Vous ne le verrez pas planer au-dessus de vos têtes
                                              Ou perché sur un rocher avant de reprendre sa quête...
                                              Celui-là, ô combien discret, se cache au fond des bois
                                              Et, s'il semble se monter le cou, c'est juste pour qu'on le voit
                                              Car, il ne cherche pas non plus à se faire mousser
                                              Peut-être, dans quelque regard, un instant exister...


    4 commentaires

  • 1 commentaire