• 5 commentaires

  • 2 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                      Il est sûr que certains verront rouge dans mon village
                                      Mais facile en prenant la ligne d'être vite à la page !
                                      On espère ainsi qu'ils répondront à l'appel de la lecture

                                      Pour peu qu'autour de la cabine, ils s'aventurent ...
                                      Il suffira, ensuite, pour suivre tranquillement le fil du récit
                                      D'emporter le volume choisi dans son petit nid
                                      Et si, de plus, on laisse quelque ouvrage en passant,
                                      Le charme anglais ne sera pas aux abonnés absents...


    4 commentaires

  • 1 commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                             Les ânes n'ont-ils pas aussi leurs petits secrets
                             Qu'ils échangent, parfois, dans un coin du pré
                             Et pour ne rien perdre tendent bien l'oreille
                             Ces oreilles qui, disons-le, leur vont à merveille...
                             Et, nous qui en sommes moins bien pourvus
                             Que d'âneries n'avons-nous, pourtant, retenues ?
                             Faut-il que nous soyons, parfois, bien bêtes
                             Et si, dans le fond, ils se payaient notre tête ?


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

                                     Tête sortie de nulle part
                                     Qui tombe sous notre regard...
                                     Est-ce une sorte de lézard ?
                                     Sûrement pas un vieux homard !
                                     A moins... d'y voir une forme d'art
                                     Qui nous laisserait quelque peu hagard
                                     Pas de quoi se mettre en pétard
                                    Tout juste bon à donner le cafard
                                     Peut-être à certains, des cauchemars
                                     Allez, repoussons  la porte du placard
                                     Et partons nous promener sur le boulevard...


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires