• Mise au ban...

    Il y en a de plus en plus qui sont mis au banc
    Qui ne savent plus quoi faire de leur temps
    Mais sont-ils encore de notre temps ?
    Ils ont perdu pied depuis longtemps
    Et se raccrochent désespérément à un vieux banc
    C'est leur radeau d'infortune dans cet océan
    Ballotté souvent par les mauvais vents
    Et s'ils ont une bouteille par tous les temps
    Ils ne la jettent plus depuis longtemps
    Leur chien qui ne montre plus les dents
    Est devenu avec le temps leur fidèle confident
    Au fil du temps, ils ont fait corps avec le banc
    Ils n'attendent plus rien depuis longtemps
    De tout ce monde qu'ils croisent en passant
    Pièce de monnaie tombant dans leur dénuement
    Ils sont devenus le banc et l'arrière-ban
    Sur cette place aveuglément...


    « Sur la page blanche...On dirait que ça craint... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Février 2015 à 09:24

    Oui, hélas...

    Comment fait on pour s'inscrire à ton nouveau blog ???

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 10 Février 2015 à 08:54

     banc public

    une autre  villégiature frown

     je  te souhaite une bonne journée

     @ kénavo

    3
    Mardi 10 Février 2015 à 17:24

    Sont mis au ban ...
    on dit d'eux que c'est leur choix,
    moi je dis plutôt, qu'ils ont le cœur en vrac
    et que c'est le manque d'amour qui les a conduits là …

    4
    Mardi 17 Février 2015 à 14:40

    Ils sont malheureusement bien de notre temps

    et l'on en verra de plus en plus souvent

    de tout âge des jeunes et des vieux,

    dont les saisons rendent le corps noueux.

    Au fil des ans, ils prendront l'habitude

    de se réfugier dans leur propre solitude.

    Ils ne veulent pas de ces regards plein de pitié,

    pas plus que de ceux qui se donnent le droit de les juger.

    Quelques uns rêvent encore d'une seconde chance

    pour reprendre le chemin de l'espérance.

    Ne serait ce pas un beau cadeau à leur offrir

    plutôt que de les laisser là à décrépir.

    Encore faudrait t il s'en donner les moyens,

    et que cela devienne la priorité pour certains ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :