• Quai de l'oubli...

                                     

     

     

     

     

     

     

                                               Il s'est, depuis longtemps, replié dans sa coquille
                                               Qui, jour après jour, de plus en plus, se fendille
                                               Immobile, au bord d'un chemin, souvent à l'ombre,
                                               Tentant de retenir le laborieux passé qui sombre
                                                Avec la couleur qui se dilue dans le temps
                                               Arrimé au quai de l'oubli désespérant...
                                               
                                               

                                              

    « Dune du Pilat...Gouttes de pluie... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Mars 2015 à 15:36

    Oui ! vraiment désespérant ! et pourtant il en aurait tellement à raconter !
    bisous

    2
    Mardi 24 Mars 2015 à 17:30

    J'ai le presque même à la aison. Va falloir que je pense à la photographier. Avant qu'il ne tombe en poussière. Sic transit gloria, comme ils disaient à Rome...

    3
    Nacre
    Mercredi 25 Mars 2015 à 14:40

     " En attendant Godot " appliquée au monde des objets..des machines...

    Cela fait peine à voir... pourtant les objets..les machines en déshérence "ont-ils/ont-elles une âme"?

    4
    Jeudi 2 Avril 2015 à 12:24

    Nos campagnes sont pleines de ces vestiges du passé, où la rouille gagne du terrain.

    Tout une histoire dans une photo...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :