• C'est un mot de tous les jours
    Un mot un peu d'arrière-cour
    Qui se cache dans les coulisses
    Et sur la scène jamais ne se hisse
    Et pourtant avec le pain
    Il fait la vie de l'être humain
    On n'en pense pas beaucoup de bien
    Surtout quand il est fait de petits riens
    Combien rêvent de le bousculer
    Pour connaître enfin la félicité ?
    Hélas! Quand il rime avec souffrance
    On n'attend plus alors que la délivrance...
    Mais pour quelques rares privilégiés
    Ce n'est parfois que luxe et beauté
    Et si certains courent, tous les jours, l'acheter
    De ses reflets, ils sont  souvent navrés.


    3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

         Même en dehors des sentiers battus, le jaune est mis
         Et manifeste hautement que le roi Hiver est démis
         Qui tient encore des positions avec ses bataillons blancs
         Mais point de débat, il faudra quitter les champs
         Et laisser fleurir partout tant de belles couleurs
         Tandis que se répandra, peu à peu, une bonne chaleur...


    1 commentaire

  • 3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

                

     

     

     

                    Avec son tronc énorme, il attire le regard
                    Mais qui songerait à faire un petit écart
                    Et ne pas suivre le sentier bien tracé
                    Qui sous ce colosse nous fait passer ?
                    Pourtant, il cultive un certain penchant
                    Qui ne peut laisser personne indifférent...
                    O
    n veut croire que de tous les promeneurs
                    Il se montrera toujours à la hauteur...


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

              Bout de plastique égaré venu en clôture
              Duchamp qui le détourne de sa vraie nature
              Et avec l'aide du vent que ce jeu emballe
              Sur le fil barbelé un vivant animal installe...
              Certains y verront un poteau d'exécution
              Sur lequel vient mourir une forme de pollution
              Qui met en question les arts plastiques
              Quand ils perdent tout sens écologique...


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

        Que l'on ne dise pas que pour cent briques tu n'as plus rien
        Quand on tombe sur cette oeuvre d'art qui a vraiment du chien !
        Image peut-être d'un monde où il faut jouer des coudes
        A moins d'y voir tout ce qui, les uns aux autres, nous soude...
        Rêverie pour le promeneur qui, sans être solitaire, du côté d'Oloron

        Découvre la charmante place de ce village ...A Précilhon !

     


    3 commentaires

  • 3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                    Il va être difficile à mettre en boîte,  ce poisson !
                   On m'a dit que c'est un requin-renard, fascination !
                   Et dire que la grande nageoire lui sert à assommer ses proies
                   Sa longueur aussi ne manque pas de jeter un certain émoi
                   Quant à son poids, il atteindrait les deux quintaux

                   Difficile alors de quitter le bateau incognito...


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

         

            Abandonnées au vent de la triste saison
            On regarde flotter ces bribes de belles toisons
            Qui font apparaître des troupeaux de brebis
            Ondulant lentement sur ces vastes prairies
            Et l'on peut, aussi, emporté par son imagination,
            S'élever, un instant, dans le ciel de la création...


    5 commentaires

  • 3 commentaires

  • 6 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                       On la dirait échappée d'un livre pour enfants
                      Maman ours, dans les bois, se promenant
                      Tranquille et, soudain, jetée dans la lumière...
                      Si elle n'en reste pas moins auréolée de mystère
                      Pour le promeneur, s'ouvre une nouvelle page
                      De songes à compléter, avant de rentrer au village...


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

               Quand on se met en campagne, parfois, l'hiver
               Offre à notre regard des oiseaux pas piqués des vers...
               S'ils peuvent sembler, au premier abord,  dénués de vie,
               Un brin d'imagination, pour qu'ils s'envolent, suffit !
               La Nature recèle tant de trésors délaissés
               Qu'un simple coup d'oeil peut mettre à notre portée...


    5 commentaires

  • 5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

                    On croirait voir deux petites souris vertes
                    Qui se seraient senties découvertes
                    Tout en haut de ce vieux mur recouvert
                    De lierre, par un matin froid d'hiver...
                    On croirait voir deux petites souris vertes
                    Qui trembleraient comme deux feuilles vertes
                    Mais, pourquoi croirait-on tout chat
                    A moins... d'être fait comme un rat !

     

     


    3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

                       Prises en flagrant délit de faire le mur
                       Elles restent là, immobiles, bien sûr,
                       Pourtant, le loup rôde dans le coin
                       Et même hybride, il n'en a pas moins faim !
                       Elles ne connaissent sans doute pas le triste destin
                       De la chèvre du malheureux Monsieur Seguin...
                       En attendant, ces marcheurs armés de bâton
                       Ne nous inspirent rien de bon...

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                           Avec le temps qui passe surgissent des êtres fantomatiques
                           Qui vous attendent au bord du chemin, silencieux et statiques...
                           Ils sont les habitants d'un monde ô combien  mystérieux
                           Qui, à grands  renforts d'imagination, se crée sous les cieux
                           Et ce qui n'était que grande feuille verte de cucurbitacée
                           Avec le temps qui passe dans un autre univers a sombré...



    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

                    Combien de ces emballages abandonnés en chemin
                    Sont jetés par la portière d'une bien irrespectueuse main !
                   Or, voici que l'un d'eux nous offre, par on ne sait quel hasard,
                   Sur notre monde, sur la nature, un bien triste regard
                   Il suffirait pourtant d'un bon geste
                   Pour qu'il trouve sa vraie place, ailleurs, du reste
                   Faut-il être, dans le fond, si dur de la feuille
                   Pour que respecter la nature on ne veuille ?


    2 commentaires
  • La crainte c'est de prendre une veste au printemps
    Aussi, il est temps de cirer un peu les pompes
    Et de le faire en se mettant, bien sûr, des gants

    Mais, assurément, il ne faut que l'on se trompe
    Car, aux promesses combien sont imperméables
    Et ne veulent plus toujours y laisser leur chemise...

    L'on sait, par ailleurs qu'il y a des sièges éjectables
    Et que l'on ne garantit pas, pris en écharpe, la place assise
    Pourtant, on le sait aussi, il est difficile de porter le chapeau
    Et la tentation est forte de verser dans des propos bidons
    De croire que l'on passera ainsi l'hiver au chaud

    De vouloir montrer qui porte vraiment le pantalon
    Quand la mode est, on le voit depuis peu, au gilet jaune
    Un article très prisé, semble-t-il, en cet automne...


    4 commentaires

  • 4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires