• Eclaireurs...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

               Sur les bords des sentiers, clignotent les discrètes pulmonaires
               Tandis que,çà et là éclate le jaune des ficaires
                Les ellébores tendent leurs doigts de sorcières
                A tous ceux dont les regards traînent par terre
                Et partout les innombrables pâquerettes
                Etalent leurs plus jolies collerettes...
                C'est le printemps qui repousse l'hiver
                Au-delà de ses mornes frontières

    « Hêtre libre...Un brin de... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Février à 19:40

    Bonsoir ABELITO,   Merci de ta visite sur mon blog, je viens à mon tour pour lire ce beau poème que tu as écrit, il me plait bien, car tu décrit l'arrivée du printemps avec ces jolies fleurs qui commencent à fleurir dans nos jardins. Bonne soirée. BISOUS

    2
    Mercredi 1er Mars à 07:20

       bonjour

     oh que nous avons  hâte  de voir   Messire  Hiver disparaitre

     le printemps lui oui nous envoie des messages

     bonne journée pour toi

     kénavo

    3
    Lundi 6 Mars à 21:38

    c'est bon signe

    superbe photo

    bonne soirée

    4
    Vendredi 10 Mars à 20:50

    La botanique et moi ...  Mais, ce que je vois c'est l'éclosion  de fleurs annonciatrices du printemps et je me moque bien de savoir leur nom  Admiratif pourtant de ceux qui, comme toi, sont capable de les cataloguer.  Bon week-end et à plus. Florentin ...

    5
    Mercredi 15 Mars à 14:03

    Bonjour Abelito,

    La nature utilise de bien jolis mots par ton poème.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :